· 

Hygiène vocale: chasse aux idées reçues et conseils de prévention

Hygiène vocale


Notre voix est soumise à rude épreuve. En temps normal, déjà, nous la sollicitons sans cesse, pour communiquer, travailler, ou demander à nos enfants de quitter leurs écrans.


Alors, avec l’hiver et son cortège de microbes, plus le port du masque, il y’ a de quoi rester sans voix.

Heureusement, des techniques simples et efficaces existent pour protéger notre organe de toutes ces agressions.

Qu’est ce que l’hygiène vocale?

Commençons par une définition, l’hygiène vocale, c’est l’ensemble des mesures, des comportements qui visent à préserver la voix.

 

La qualité de notre voix dépend de plusieurs facteurs. Vous avez sans doute remarqué par exemple, qu’elle n’est pas des plus limpides les lendemains de fêtes bien arrosées….

C’est que la qualité de notre voix dépend de facteurs environnementaux, médicaux mais aussi psychologiques.

 

Ce n’est pas la même chose de parler dans un endroit calme et tranquille comme sur une plage déserte qu’au milieu d’un open space bondé.

 

Ce n’est pas non plus la même chose pour notre voix d’être en pleine forme physique que de devoir suivre un traitement.

 

Notre voix reflète notre état de santé et notre bien-être. Un petit coup de mou et les trémolos dans la voix arrivent, une cure d’antibiotique pour vaincre un virus qui met notre organisme à plat et notre voix s’en ressent. Soyez attentif également aux médicaments type antihistaminiques qui assèchent les muqueuses…

 

Mieux vaut prévenir que guérir...

 

Imaginez-vous au milieu d’une pharmacie orientale, avec des odeurs fortes d’épices, des bocaux contenant des potions aux noms inconnus.

Et tout à un coup, un guérisseur se plante derrière vous sans que vous l’ayez entendu arriver. Il ne vous a pas encore adressé la parole, mais le son de votre voix suffit à lui faire comprendre le mal dont vous souffrez.

“Problème de voix”, voici quelques conseils de prévention qui vous éviteront bien des problèmes:

 

La clé, c’est l’hydratation, des cordes vocales mal hydratées vibrent mal et provoquent de l’inconfort à long terme.

 

Buvez au minimum, 1 grand verre d’eau toutes les 2 heures, en sachant que d’autres parties vitales de notre corps seront “servies” avant les cordes vocales.

 

Alors pour leur assurer une meilleure hydratation, vous pouvez faire des inhalations, les cordes vocales sont hydrophiles (elles aiment l’eau) et la vapeur d’eau sera bien assimilée.

 

Faîtes aussi attention à ce que vous mangez, le pire menu pour votre voix?

Prenez un repas bien épicé, arrosé d’alcool, puis enchaînez avec un café ou un thé et autorisez-vous une petite cigarette pour terminer.

 

Bien sûr, ça ne veut pas dire qu’il faut se priver de tous ces plaisirs, mais sachez que l’abus de ces produits peut nuire à votre voix.

 

Quelques idées reçues ….

 

Enfin pour terminer, abordons quelques “faux amis” de la voix. Les pratiques que je vais vous décrire semblent bénéfiques pour la voix, mais en réalité, elles feront plus de mal que de bien.

 

Hmmm, hmmm, hmmmm. Vous avez sûrement déjà entendu quelqu’un se racler la voix près de vous. Oui, c’est très agaçant quand ça se prolonge. Mais le pauvre, il a un chat dans la gorge.. Alors que voulez vous, il faut bien le faire descendre!

C’est une erreur, le semblant de bien être qu’il procure sur le coup se fait au détriment des cordes vocales, qu’il va irriter à moyen terme. Alors la prochaine fois, saisissez ce prétexte pour l’interrompre !

Autre idée reçue à combattre, le chuchotement. Votre voix fatigue, alors vous décidez de réduire le volume. ça semble être du bon sens n’est-ce pas?

Oui, mais non. Le chuchotement fatigue la voix et les cordes vocales.

 

Alors en conclusion, pour garder une voix saine et puissante, appliquez les conseils de prévention du guérisseur. Faites appel à un professionnel de la voix pour travailler la technique vocale, c’est aussi une bonne idée (j’ai les coordonnées d’une coach vocale, si ça vous intéresse 😉).

 

Enfin sachez que le port du masque aggrave tous ces problèmes, plus que jamais, vous devez mettre en œuvre ces conseils de prévention et éviter de laisser des pathologies s’installer.